Lapins de Varennes :

  • Le Larousse du 20ème siècle dit : Varenne, forme ancienne de Garenne.

  • Se dit aujourd'hui de terrains incultes et dans lesquels le gibier trouve des remises favorables. Autrefois, le nom de Varennes était spécialement employé pour désigner une certaine étendue de pays réservé pour la chasse du roi.

  • Le site de Varennes-Changy était déjà habité dès la préhistoire. André Nouel, dans son ouvrage "Manuel de la Préhistoire pour le Sud du Bassin Parisien" mentionne des "trouvailles" d'outils paléolithiques (âge de la pierre taillée) à Changy-les-Bois, (Collection Clergeau au Musée Histoire d'Orléans). Dans le même ouvrage, Varennes est cité pour avoir été occupé à l'époque néolithique (âge de la pierre polie). Au cours des siècles suivants il nous est seulement possible de mentionner en 1576 qu'une bataille de reîtres protestants allemands qui bloquèrent une compagnie de lansquenets français près de la route de Lorris.

Personnages célèbres :

  • Camille Ernest Denance : Né en 1852, maire entre 1884 et 1904, s’est installé à Varennes en 1877, alors qu’il venait d’achever ses études. Il fut à l’origine de la création de la Ligue contre la Tuberculose dans le Loiret. De conférence en actions, il obtint le soutien du corps médical du Loiret et un sanatorium a pu s’ouvrir. Le 30 juin 1907, il mourait des suites d’une longue maladie. Très estimé de la population, le cortège de ses funéraille était une foule ininterrompue “allant du porche de l’église au cimetière” (source “le Gâtinais”). Une souscription publique a été lancée et en quelques mois après ce décès, le premier buste était érigé, inauguré par Pierre Célestin Brécy, maire de 1904 à 1921. Le second buste fut inauguré le 8 mai 1949 par le Dr Pol Gourand (maire de 1945 à 1971) marié à une descendante du Dr Camille Denance.
  • Abbé Michel Chausson : Président-fondateur des Amis de l’orgue de Lorris, découvreur de l’instrument d’exception daté de 1501 qu’il fit restaurer superbement. Natif de 1927 à Châtillon-Coligny y était ordonné prêtre en 1952, avant d’être nommé pour 4 ans au lycée Saint-Louis de Montargis, puis à la paroisse Sainte Madeleine jusqu’en 1970. Cette année-là, il gagnait la paroisse de Varennes-Changy. En même temps, il retrouvait l’orgue de Lorris, saccagé lors d’une soirée de Noël malheureuse par un organiste fou (ou jaloux) et entreprenait de le faire remettre en état par Georges Kœnig, facteur d’orgue de Sarre-Union. Dès lors, l’abbé Chausson consacrait de plus en plus de temps à cet instrument et le faisait connaître internationalement.


L'Eglise :

  • L'église ne peut être datée avec exactitude dans ses parties anciennes, constructions et additions de bâtiments se sont succédé principalement au cours du XIXème siècle.

  • C'était primitivement une petite église à une seule nef.

  • Cinq périodes de constructions différentes ont formé l'ensemble actuel :
  • l'entrée et deux travées de la nef principale (partie la plus ancienne),
  • la nef principale de la troisième travée jusqu'au choeur,
  • en 1824, construction de la nef latérale sud, du côté de la place qui est l'ancien cimetière,
  • 1849-1850, construction de la nef latérale nord (côté presbytère),
  • 1892-1894, construction du choeur grâce au legs de la Duchesse de la Dalmatie et de ses deux filles, Mme Reille et de Guitant.
  • A l'intérieur, nous remarquons plusieurs oeuvres d'art données également par la Duchesse entre 1840 et 1851, des peintures provenant de l'atelier du peintre espagnol Zurbaran : St Jacques, l'Annonciation, l'Assomption, le Baptême du Christ, la Cène (copie de Philippe de Champaigne). Egalement deux moulages de plâtre représentant une tête de Christ en médaillon et une Assomption au-dessus des fonts baptismaux.

  • Non loin du château de Changy et presqu'au bord de la route de Nogent, un gracieux clocher surmonte un bâtiment aujourd'hui à usage agricole.

  • Il s'agit de l'ancienne église de la commune. Le culte cessa d'y être pratiqué à la Révolution et la paroisse fut rattachée à Varennes.

  • Vers 1850, elle est rendue au culte. Enfin vers 1940, elle a été définitivement désaffectée.

  • En 1954, on ne comptera qu'environ 750 habitants.

  • Depuis, l'attrait résidentiel des citadins de la Région Parisienne en quête de calme, soleil et verdure a permis de relever le nombre. 



  • Randonnées Pédestres
    • 2 circuits de petite randonnée existent sur Varennes-Changy.
    • Venez découvrir notre canton et sa campagne.
    • La pochette des circuits pédestres est en vente au bureau d'accueil de l'Office de Tourisme de Lorris.
    • Pour tout renseignement, vous pouvez aussi contacter :
      • AGENCE DE DEVELOPPEMENT ET DE RESERVATIONS TOURISTIQUES DU LOIRET
      • 8 rue d'Escures, 45000 Orléans
      • Tél: 02 38 78 04 04 - Fax : 02 38 77 04 12
      • www.tourismeloiret.com
  • Randonnées Cyclotouristiques
    • 4 circuits de randonnée existent sur le Canton de Lorris.
    • Les fiches sont à retirer à l’Office de Tourisme de Lorris
  • Randonnées Equestres
    • Pour ceux qui aiment l’équitation et la nature, plusieurs possibilités de parcours vous donneront accès, sur le territoire du canton de Lorris, à l'immense forêt d'Orléans (massif de Lorris), à la zone des étangs et du canal d'Orléans.
    • Pour tout renseignement complémentaire :
      • Comité Départemental de Tourisme Equestre
      • Tél. 06 77 49 92 11
      • Email: cdte45@hotmail.fr